Petits secrets chez les cyclistes

Petits secrets chez les cyclistes

Petits secrets chez les cyclistes


Aujourd’hui nous allons parler des petits secrets chez les cyclistes. Après t’avoir parlé, dans des articles précédents, de “poils ou pas poil” ou encore “avec ou sans slip”, maintenant nous allons aborder davantage le cycliste en lui-même. Je vais énumérer trois petits secrets dans le monde du cyclisme. 

 

Les douleurs aux fessiers

Si tu as déjà fait du vélo, il t’es forcément arrivé d’avoir mal aux fessiers. Une douleur peu agréable il faut se l’avouer. Pourtant tu fais tout ce qu’il faut ! Il existe plusieurs raisons à cette fameuse douleur.

Elle peut venir d’un mauvais choix de selle. Pour la choisir correctement, il faut en prendre une qui nous convient à nous et à notre corps. Tu ne pourras pas prendre celle de ton voisin, il y a de forte chance qu’elle ne soit pas adaptée. Pour être sûr de choisir la bonne selle pour toi,  tu pourras être parfaitement conseillé chez ton vendeur de vélos, qui te trouvera la plus adaptée. 

Pour éviter les douleurs aux fessiers ont dit également qu’il faut bien choisir son cuissard. Il faut qu’il soit adapté à ta morphologie, qu’il épouse ton corps parfaitement. Un cuissard adapté = des douleurs en moins aux fessiers.

Pour finir, le dernier conseil que l’on pourrait te donner c’est d’essayer, pourquoi pas, une crème anti-frottement. L’utilité, comme son nom l’indique, est de limiter les frottements et ainsi éviter les échauffements. Ainsi, tu pourras dire au revoir aux irritations !

Tu as à présent toutes les cartes entre tes mains pour éviter ces douleurs aux fesses qui pourraient écourter ta sortie de vélo. Alors maintenant plus d'excuses, enfile ta plus belle tenue de cyclisme, tes chaussettes techniques et fonce sur les routes !

 

A vélo, on se salue

Dans le monde du vélo, à partir du moment où tu enfiles ta tenue, ton casque et que tu montes sur ton vélo, tu te dois de respecter les codes du cyclisme. 

Concernant ces codes, il y en a plusieurs mais celui de se saluer est très important. Que ce soit par un signe de la main ou encore un simple “bonjour”, tu te dois de saluer les cyclistes que tu croises. Tu es en train de monter un col et tu croises un compatriote, tu salue. Tu es en pleine descente et tu essaye de gérer pour ne pas chuter et tu croises un cycliste, tu salues. 

Tu l’auras compris la courtoisie et la politesse sont de mise dans la communauté des cyclistes. C’est un code assez simple, peu importe ce que tu fais = tu salues !

 

Les cyclistes détestent les Ratons

Si tu es cycliste ce terme est sûrement familier, ce type de personne doit sans doutes t’énerver, ou alors tu en es peut être un… qui sait !? 

Si tu ne sais pas ce qu’est un raton c’est très simple, c’est un cycliste qui profite de l’aspiration d’un coureur mais qui n’échange pas les rôles et n’effectue pas sa part du travail. Généralement, dans le monde du cyclisme, lorsque tu fais ta sortie seul ou à plusieurs, tu vas forcément devoir faire des relais, aussi bien sur le plat qu’en côte. Alors, maintenant si tu arrives aux abords d’un cycliste et que tu restes derrière lui, penses aussi à le relayer, à deux vous irez plus loin et plus vite ! Mais surtout tu seras bien vu dans le grand monde du cyclisme.


Ça y est tu es maintenant un fin connaisseur, le milieu n’a plus de secrets pour toi. Tu peux maintenant te lancer dans les cols et sans problème de fesses, en saluant tes compatriotes et en évitant de passer pour un raton. Ah si j'oubliais ! Tu peux enfiler ta plus belle paire de chaussette cyclisme Pente douce et sillonner les routes !

Retour au blog

Laisser un commentaire